Pneumathérapie

Nous sommes confrontés à des problématiques qui parfois se traitent difficilement par le Soma (traitements médicamenteux) et par la Psyché (psychothérapie classique) et qui peuvent trouver meilleure approche par cette instance du Pneuma, par exemple pour des problématiques existentielles, des pathologies de type mélancolique ou narcissiques, des désirs de mort ou de destruction (toxicomanie), des maladies graves ou des accompagnements de fin de vie.

Cette instance du Pneuma est cette instance du Vivant, c’est la force du Vivant en soi, qui va nous interroger sur le sens de notre vie, de notre existence sur cette terre, de ce qui nous anime profondément, sur nos ressources, nos potentialités, nos talents, cette instance qui va fixer la direction de l’énergie de l’individu, soit dans le sens de la vie, soit dans celui de la mort.

En tant qu’Analyste Tridimensionnel, nous allons veiller à ce que chaque patient prenne soin à la fois de son Soma, de sa Psyché et de son Pneuma. Parfois, quand le corps s’effondre, quand la Psyché va mal, il n’y a plus que cette instance du Pneuma qui le fait tenir et c’est important qu’on puisse la soutenir, soutenir cette force du vivant, le temps que les deux autres instances puissent se consolider.

Le Pneuma, c’est cette instance qui a besoin d’être soutenue par le désir de l’autre et qui permet de garder du lien même quand la situation paraît parfois désespérée, cette instance est tournée vers le sens de la vie comme orientation pulsionnelle du Sujet, elle va soutenir sa direction.